Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
.../...

                          - ... Il y a non loin de l'auberge, à la croisée de deux chemins forestiers, un très vieux chêne, que l'on dit millénaire... Vous y jouiez souvent lorsque vous étiez enfant... Vous souvenez-vous???...
                              - Oui je me souviens très bien...
                           - Il y avait une balançoire, double, suspendue à l'une des branches... Celle-ci n'existe plus mais il reste encore un morceau de corde qui pend...
                         - ... Un jour, vous êtes tombée de cette balançoire, vous aviez cinq ans, je crois me souvenir... Mais vous n'avez pas pleuré. Vous avez serré les dents, parce qu'il y avait d'autres enfants près de vous et qu'il ne devait pas vous voir pleurer... Vous étiez déjà si belle et si différente que tous les petits garçons se pressaient pour avoir le privilège de jouer avec vous... 
... L'homme se tut un instant comme pour laisser Camille se souvenir mieux.
... Elle fouilla dans sa mémoire, réfléchit, chercha quelqu'un mais ne vit que des images floues, bien trop floues et imprécises. Elle ne voyait clairement que le chêne... Cela la fit sourire. Dix-huit ans s'étaient écoulés entre cette chute et aujourd'hui... Pouvait-on se souvenir avec précision tant d'années après!!!...
... Elle reprit l'appareil qu'elle avait posé sur le lit et demanda.
                               - Vous étiez un de ces enfants???...
... L'homme eut un petit rire qui gagna aussitôt Camille.
                               - Non, j'étais beaucoup plus âgé... répondit-il. J'avais à l'époque l'âge que vous devez je pense avoir maintenant...
... Elle laissa donc les enfants et orienta ses recherches vers les adultes.
                              - ... Je vous voyais presque chaque dimanche, dans cette auberge, où vous veniez avec vos parents déjeuner et passer l'après-midi. Vous étiez une princesse. Vous le racontiez à tout le monde et tout le monde avait fini par l'admettre et vous appeler ainsi... D'ailleurs, cette table ronde, où vous avez dîné ce soir était votre table attitrée. C'est vous qui l'aviez décidé... Par la porte-fenêtre ouverte sur la forêt, vous imaginiez des animaux sauvages vous attendant près de l'étang... Vous voyez!!!...
... Camille souriait franchement. Elle avait oublié cette histoire. Qu'il était agréable de s'en souvenir, qu'il était délicieux ce temps de l'enfance... Elle ferma les yeux et vit distinctement cette petite fille blonde aux allures de princesse. Un bonheur intense revivait en elle, qu'elle avait simplement mis de côté. Elle se souvint aussi d'histoires qu'elle imaginait, une en particulier...
                             - ... Cette petite fille était l'amie d'un géant qui vivait dans les bois... Le soir, après qu'elle soit rentrée chez elle, il se couchait sur un lit de mousse, tirait à lui les nuages pour s'en faire un épais duvet, puis de ses mains gigantesques, il éteignait le soleil, le posait derrière la colline délicatement... et allumait la lune, parce qu'il avait peur de la nuit, ce géant... tout comme son amie la princesse de l'auberge... Alors seulement, il s'endormait...

                                                                                              



                                                                                .../... ( à suivre )
 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de Alain LECLEF
  • Le blog de Alain LECLEF
  • : Ce blog est destiné à présenter un court-métrage cinéma autour d'Arthur Rimbaud et de Nina... Voilà donc une approche par divers poèmes, d'Arthur bien-sûr... mais aussi d'autres poètes proches de lui... comme Emile Nelligan... de Léo Ferré pour sa musique et ses mots... ainsi que divers articles, images et extraits musicaux... Une balade aussi bien-sûr en Abyssinie... pour essayer de comprendre... Merci aux futurs lecteurs...
  • Contact

Recherche

Catégories