Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
.../...


                        - Avez-vous bien dîné Camille???... demanda une voix à l'évidence émue.
... Elle ne put retenir un sourire. Elle ne dit mot. L'homme au bout du téléphone restait lui-aussi silencieux. Elle le sentit hésiter cette fois. Elle aima cette hésitation. Elle ne pouvait que s'en réjouir. Elle avait trop l'habitude de ces hommes si sûrs d'eux qu'ils en étaient froids, si distants qu'ils en étaient absents, incroyablement absents. Elle se rendait compte tout-à-coup que de l'amour elle ne savait rien. Elle avait tout à apprendre. Elle voulait à présent aimer autrement. C'en devenait un besoin vital. Elle avait soudain envie de ces gestes simples, qui apaisent autant l'esprit que le corps. Envie qu'on lui parle d'amour, celui qui fait rêver quand on a dix-sept ans...
... L'homme reprit enfin.
                        - Acceptez-vous de dormir dans cette auberge, cette nuit???...
                        - Bien-sûr... répondit Camille sans nuance ni réflexion...
... Il se tut à nouveau. Elle patienta encore. Après tout elle avait toute la nuit devant elle. Elle s'accordait cette pause. Pourtant, sa vie était si pleine qu'une histoire aurait du mal à y trouver la moindre place. A moins que... Elle voulut chasser cette pensée tenace mais n'y parvint pas.
                        - Alors je vous appellerai à nouveau tout-à-l'heure, dans votre chambre.
                        - Comme vous voulez... dit-elle ravie. Puisque vous ne pouvez venir!!!...
... L'homme ne répondit pas. Il raccrocha. Des gens sortaient de l'auberge et se dirigeaient vers la tonnelle. Comme elle ne voulait pas être reconnue, Camille se leva et rentra par une porte de service.
... Quelques minutes plus tard elle était dans sa chambre.
... Elle prit un bain, y resta un long moment, faillit même s'endormir. On lui monta une infusion composée d'un mélange de plantes que l'on ne trouve que dans la région. Elle but tranquillement assise dans un fauteuil colonial  sur le balcon. Elle tendit l'oreille à maintes reprises pour entendre les bruits de la forêt toute proche. Avant de se coucher, elle retira la couverture du lit, ne garda que le drap puis y posa le téléphone. 
... Celui-ci sonna presqu'aussitôt.
... L'homme demanda s'il lui avait laissé suffisamment de temps. Elle répondit que oui et énuméra machinalement ce qu'elle venait de faire. Elle s'attachait à cette voix sans bien s'en apercevoir. Elle éteignit une des lampes de chevet.
                         - Aimez-vous toujours les histoires de princesses???...
                         - ...
                         - Camille, vous m'entendez???...
                         - Oui oui je vous entends...
... L'émotion montait en elle qu'elle ne savait maîtriser. L'homme continua.





                                                                                       .../... ( à suivre )

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de Alain LECLEF
  • Le blog de Alain LECLEF
  • : Ce blog est destiné à présenter un court-métrage cinéma autour d'Arthur Rimbaud et de Nina... Voilà donc une approche par divers poèmes, d'Arthur bien-sûr... mais aussi d'autres poètes proches de lui... comme Emile Nelligan... de Léo Ferré pour sa musique et ses mots... ainsi que divers articles, images et extraits musicaux... Une balade aussi bien-sûr en Abyssinie... pour essayer de comprendre... Merci aux futurs lecteurs...
  • Contact

Recherche

Catégories