Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 20:27
.../...                               Le soir?... Nous reprendrons la route
                                                    Blanche sui court
                                      Flânant, comme un troupeau qui broute,
                                                    Tout à l'entour

                                      Les bons vergers à l'herbe bleue
                                                    Aux pommiers tors!
                                      Comme on les sent toute une lieue
                                                    Leurs parfums forts!

                                      Nous regagnerons le village
                                                     Au ciel mi-noir;
                                      Et ça sentira le laitage
                                                     Dans l'air du soir;

                                      Ca sentira l'étable, pleine 
                                                      De fumiers chauds,
                                      Pleine d'un lent rythme d'haleine,
                                                      Et de grands dos

                                      Blanchissant sous quelque lumière;
                                                      Et, tout là-bas,
                                      Une vache fientera, fière,
                                                      A chaque pas...

                                      - Les lunettes de la grand-mère
                                                      Et son nez long
                                      Dans son missel; le pot de bière
                                                      Cerclé de plomb,

                                      Moussant entre les larges pipes
                                                      Qui, crânement,
                                      Fument: les effroyables lippes
                                                       Qui, tout fumant,

                                      Happent le jambon aux fourchettes
                                                       Tant, tant et plus:
                                      Le feu qui claire les couchettes
                                                       Et les bahuts. 


                                                                                        .../...
                                                                                                ( Nous somme au vers 92 sur 116) 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain leclef - dans cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alain LECLEF
  • Le blog de Alain LECLEF
  • : Ce blog est destiné à présenter un court-métrage cinéma autour d'Arthur Rimbaud et de Nina... Voilà donc une approche par divers poèmes, d'Arthur bien-sûr... mais aussi d'autres poètes proches de lui... comme Emile Nelligan... de Léo Ferré pour sa musique et ses mots... ainsi que divers articles, images et extraits musicaux... Une balade aussi bien-sûr en Abyssinie... pour essayer de comprendre... Merci aux futurs lecteurs...
  • Contact

Recherche

Catégories